Imprimer

Paray-le-Monial - Un enjeu local de portée nationale.

Alors que la commune est le lieu où s'exprime avec force le milieu associatif, où les citoyen(ne)s font l'expérience de la politique, tout est fait pour les éloigner des lieux de décisions, en appauvrissant l'échelon municipal, au profit des grosses intercommunalités, par des ressources fiscales en recul, des pertes de compétences et le désengagement de l’État.

Administrer librement la commune, encourager l'intervention populaire, agir contre l'austérité et pour la solidarité, avec comme priorité la démocratie, les services publiques, l'écologie liée nécessairement au social, toutes ces ambitions locales des communistes rencontrent avec force nos combats nationaux.

La section Charolais-Brionnais du PCF a mené et mène encore sur notre territoire de nombreuses actions en matière de santé, comme le soutien aux personnels hospitaliers qui luttent pour un meilleur accueil des patients dans le cadre du service public, l'opposition à la fusion des trois établissements Paray, Charolles, La Clayette...

Afin de préserver le service public, nous avons lancé une pétition pour le maintien de l'ouverture le lundi du bureau de Poste de Paray, elle a recueilli de nombreuses signatures et a été transmise au Directeur régional de la Poste. Il en a été de même dans le domaine environnemental avec nos interventions contre les projets d'implantation de la ferme des mille vaches à Neuzy, de Center-Parc au Rousset ou le transfert de la pharmacie du Centre au jardin de la poste à Paray...

Ainsi, en toute légitimité, dans la suite logique de ces actions, les communistes parodiens ont décidé de mettre tous ces enjeux au cœur des élections municipales prochaines. Dans une démarche démocratique inédite, ils ont diffusé une « Adresse » aux parodien(ne)s à plus de 2 000 exemplaires, nouant des contacts avec la population, afin de proposer pour notre commune des projets qui répondent réellement aux préoccupations de ses habitants.

La commune peut être un espace où se construisent des alternatives et des solidarités, à condition de le vouloir vraiment et d'y associer les habitants. Il n'était pas possible de laisser un boulevard à la Municipalité sortante en sachant que l'absence d'une liste de gauche priverait, autour de 20% des électrices et électeurs parodiens d'une représentation déjà minorée, par la loi électorale, au Conseil municipal de notre ville et au Conseil communautaire...

La constitution, en bonne voie, d'une liste progressiste ouverte est la priorité du moment, intentionnellement, sa tête n'est pas encore choisie, ni d'ailleurs son titre.« Paray le Monial Pour Tous » « Paray le Monial Alternatives » ?

 Cinq grands axes

1 - Démocratie

- Création de Conseils de quartiers
- Comptes-rendus de mandat

2 - Services publics

- Développement des services publics locaux sociaux et de santé.
- Vers la remise en régie municipale de la gestion de l'eau ( L'eau est un bien commun dont la gestion ne peut être concédée à des sociétés cotées en bourse, dont le but unique est le profit et les dividendes versés aux actionnaires )
- Vers la gratuité du transport public

3 - Environnement

"C’est le système capitaliste qu’il faut changer" pas le climat, disent de nombreux jeunes lors des marches pour le climat. C’est juste. Mais il y a un enjeu à être porteurs de propositions locales, cohérentes, avec ce que nous sommes, attachés à l’humain, donc nécessairement à son environnement.
- Développement de l'économie Sociale et Solidaire et des Circuits courts
- Jardins municipaux fournissant des produits locaux aux collectivités

4 - Laïcité

Le « Renouveau charismatique », un empire tentaculaire sur la ville dans les domaines
- de l'Immobilier 30% du locatif local, 220 chambres d'hôtes... Cette emprise renchérit l'immobilier et favorise la spéculation
- du Tourisme (Office de Tourisme
– Camping
– Aire d'accueil des Gens du voyage aux Etangs des Moines
- Hôtel du Prieuré du Cœur de Jésus
- Nouvelle salle des pèlerins de 700 places, une verrue à proximité de la basilique)
- de l’éducation avec une école privée Saint-Dominique Savio sans contrat
- du social avec la demeure de la Source Vive
- de l'économie avec deux entreprises locales liées à la Communauté de l'Emmanuel : « Le Cèdre » Allée des Chapelains et « AVM Diffusion » (Audio Vidéo Média) au Champ Bossu
De plus, vent debout contre les dérives sectaires de ce mouvement, nous sommes un rempart devant la montée inquiétante de cet extrémisme religieux, cautionné finalement par l'actuelle municipalité, même si son premier magistrat s'en défend.

5 - Culture

- Favoriser l'accès aux structures locales : Cinéma Théâtre par des tarifs préférentiels.

Catégorie : Éco & Social
Affichages : 588